Aujourd'hui dans une ère post-industrielle

La richesse n'est plus dans la possession des matières premières

La richesse est dans la possession des savoirs et des architectures de diffusion (média, télécomms)

Modèle de la propriété mis en brèche par le numérique

Les mécanismes de l'industrie sont mis à mal : réaction des acteurs en place

Renforcement du contrôle de la nouvelle économie des biens immatériels en les « matérialisant » dans la législation